Le 19 Juin 2007

 Circuit de la vallée de Chaudefour au Puy de Sancy (63)

 

Un Clic pour arrêter ou redémarrer la Musique

 

Animateur : Claude DORDRON

 

Dénivelée = 890 m       Distance = 17 km

 

 

 

 

 C' est depuis la Maison de la Réserve Naturelle que nous pénétrons dans la vallée de Chaudefour.

 Au passage, nous dévions notre route de quelques mètres afin de contempler la cascade de Pérouse.

 

 

 

 Pour le moment le terrain est presque plat dans ce havre de verdure.

 Face à la Dent de la Rancune et à la Crête de Coq, nous dévions notre route en direction de la cascade de la Biche que nous n' atteindrons pas.

 

 

 

 A droite de la Dent de la Rancune, s' est formée une arche dans la roche.

 Avant d' entreprendre l' ascension du Puy de Champgourdeix, nous traversons une petite rivière.

 

 

 

 Le sentier serpente dans le sous bois.

 Du haut du Puy de la Perdrix, la vallée de Chaudefour est majestueuse.

 

 

 

 Nous grimpons sur des sentes en terre, qui ont été érodées par les nombreux passages et par les ruissellements de la pluie.

 Le groupe est minuscule face à cette montagne.

 

 

 

 La pente ne nous laisse que très peu de répit.

 Dans les alpages, un troupeau de chevaux broute paisiblement.

 

 

 

 L' état du terrain nous rend en permanence vigilants.

  la roche laisse de moins en moins de la place à l' herbe.

 

 

 

 A l' approche du sommet du Puy Ferrand, la rampe se fait de plus en plus raide et caillouteuse.

 Nous surplombons le village de Super-Besse et le lac des Hermines.

 

 

 

 Plus au Nord, le village du Mont-Dore est nettement visible.

 Nous nous arrêtons un instant pour profiter d' une toile de fond unique : Celle du Puy de Sancy

 

 

 

 Nous descendons vers le Col de la Cabanne.

Il ne reste qu' une centaine de mètres pour fouler le sommet du Puy de Sancy, à 1886 mètres d' altitude.

 

 

 

 Nous y sommes enfin !

 Le Dôme est lacéré de chemins de randonnée.

 

 

 

 Du haut du Puy de Sancy, nous apercevons les escaliers aménagés qui conduisent au téléphérique

    Depuis la station du Mont-Dore, deux téléphériques arrivent dans une     gare d' altitude.

 

 

 

 Au Nord-Ouest, s' alignent les Aiguilles du Diable.

 Sur le versant abrité du col de la Cabanne, nous faisons une halte bien salutaire.

 

 

 

 Claude nous entraîne sur la crête des Puys de Cacadogne et des Crébasses.

 A l' arrière, on voit peu à peu s' éloigner le Puy de Sancy.

 

 

 

 La vallée de Chaudefour est toujours en vue.

 Nous redescendons vers le bois de Sarrevielle.

 

 

 

 Au milieu des alpages, le groupe s' est mis en file indienne.

 Des échelles aménagées permettent le passage des clôtures.

 

 

 

 Nous passons à l' extrémité du télésiège du Puy Jumel.

 Nous nous offrons une halte face à la Dent de la Rancune et la Crête de Coq.

 

 

 

 Dans la vallée de Chaudefour, la source Sainte-Anne produit des eaux carbo-gazeuses. Il se forme des dépôts hydrothermaux minéralisés en sulfures, sulfates, oxydes et hydroxydes de fer (d' où la couleur rouge).

    De retour au parking de la Maison de la réserve naturelle, des Lupins   aux couleurs multiples ajoutent une touche finale à notre merveilleuse   randonnée.

 

Retour au menu

Rando précédente

Rando suivante