visionner et télécharger        la trace       

 

 

         carte IGN  multi-couches

Un Clic pour démarrer ou arrêter la Musique

 

Dénivelée = 384 m     Distance = 13,3 km

 Animateur : Jacques LUCAS

 

 Effectif   = 17

 

  La falaise de la Madeleine date de 30 millions d'années, résultat de la poussée tectonique qui a formé les Monts de Vaucluse. Sa longueur avoisine les 700 mètres avec des à-pics de 100 mètres de hauteur. Le village originel de Lioux est blotti contre la paroi rocheuse.

 

 

  Une petite route goudronnée nous a conduits jusqu' à une aire de stationnement située à côté de l'ancien moulin de Lioux.

 

 

Nous prenons un sentier qui s' élève au dessus de la falaise de la Madeleine.

 

 

Du bord de la falaise, notre vue plonge sur le village bas de Lioux

 

 

Nous devons souvent traverser un sol très rocailleux.

 

  

Le panorama sur les Monts de Vaucluse s'étend de Gorde à Monieux.

 

 

 Malgré la rudesse du terrain, buis et chênes verts arrivent à pousser.

 

 

Un magnifique cairn nous indique la direction à prendre.

 

 

Le sentier s' est rapproché du bord de la falaise.

 

 

En contre bas, se situe le hameau de Font-Jouvale.

 

 

Deux ponts enjambent la Combe de Font-Jouvale.

 

 

Au droit d' un ancien support de poteau ou de croix, le sentier tourne à gauche en épingle à cheveux.

 

 

Après avoir parcouru quelques centaines de mètres sur un large chemin, nous prenons à droite une sente qui descent le versant pentu de la montagne.

 

 

Nous débouchons sur la D 115 que nous traversons.

 

 

 la sente se poursuit sur le versant Ouest de la Combe de Font-Jouvale.

 

 

Face à nous, la roche du versant Est, semble avoir été percée par un forêt géant.

 

 

On aperçoit à peine la D 945 qui passe au dessus de la roche feuilletée.

 

 

Nous voici enfin au fond de la Combe, sur le lit d' un cours d' eau asséché.

                                                                                                                                                                                                            

 

Une belle beaume apparaît au dessus de la végétation.

 

 

En bordure du sentier, une zone à la fois ensoleillée et ombragée nous permet d' effectuer la pause repas.

 

 

Nous repartons, en longeant un terrain dont les arbres ont été abattus.

 

 

Nous traversons une zone de végétation sauvage.

 

 

Une masse rocheuse s' élève devant nous.

 

 

A notre droite, une grande cavité naturelle doit pouvoir offrir un abri providentiel.

 

 

Après un passage étroit entre les deux versants de la combe, ces derniers s' élargissent subitement pour offrir un terrain plat sur lequel sont cultivés des plants de vigne.

 

 

Nous traversons le vignoble avant de grimper un large chemin.

 

 

A partir de l' oliveraie, le terrain devient plat.

 

 

Nous sommes agréablement surpris par l' état de propreté de ces vignes.

 

 

Au croisement de notre chemin avec la D 115, se dresse un oratoire dédié à Saint-Marc.

 

 

Peu après, nous arrivons devant la chapelle Sainte-Madeleine.

 

 

Notre avancée se poursuit à travers les chênes verts.

 

 

A notre gauche, nous découvrons le hameau de Croagnes.

 

 

Au loin, le sommet du Mourre nègre est reconnaissable grace à son antenne

 

 

Les arbres fleuris sentent bon le printemps qui arrive.

 

 

Le bas de la toiture en encorbellement de cette borie, semble assez particulier pour être souligné.

 

 

Un simple mur en pierres sèches, sollicite notre admiration du travail bien fait.

 

 

Après une montée de 1 km à 8%, nous retrouvons notre point de départ.

 

 

Cliquez sur les yeux pour obtenir la carte IGN multi-couches

Cliquez sur ce bouton pour visionner et télécharger la trace

 

ICI la trace sur Openrunner  

Penser à cliquer sur le nom de la rando

 

 

Retour à la page accueil

Rando précédente

 Rando suivante