Dimanche 21 Janvier 2007

 Les Gorges du Gardon (30)

 Responsable : Jacques LUCAS

Dénivelée = 150 m       Distance = 13,5 km

 

 

Avertissement : Dans un but de protection des chauves-souris,depuis la fin 2007, le tunnel de Saint-Vérèdème est fermé physiquement du 1er Mai au 15 Août et du 15 Novembre au 15 Mars.

 

 

 

      Le début de notre randonnée passe par le pont de       Collias. Nous remontons la rive gauche du Gardon       où sont stockés de nombreux canoês-kayaks.

 Après avoir quitté les dernières maisons du bord de rive, nous remontons sur quelques centaines de mètres le chemin du Barry, puis nous bifurquons à gauche pour grimper un petit sentier sinueux et ombragé jusqu'au sommet du plateau, situé au Nord-Ouest du Gardon.

 

 

 

 Nos efforts sont récompensés dès notre arrivée sur les hauteurs car s' offre à nous une belle vue sur les Gorges du Gardon. Au fond, on distingue le pont de Collias.

 Nous suivons le chemin orienté à l'Ouest, jusqu'à la rencontre du GR 6 - GR 63.

 

 

 

 Nous quittons le GR 6 - GR 63 pour descendre dans la plaine, à la lisière de la forêt.

 Nous longeons les champs d' abricotiers ainsi que les vignobles . Au loin, nous apercevons distinctement le village de Sanilhac-Sagriès.

 

 

 

 Après avoir gravi le chemin qui nous a conduit une nouvelle fois vers les hauteurs du plateau, nous arrivons sur un belvédère depuis lequel nous tombons en admiration devant un nouveau tableau des Gorges du Gardon. Le Site de La Baume est face à nous.

 La descente vers l' eau est un peu difficile.

 

 

 

 De rocher en rocher, chacun franchit avec prudence les obstacles qui mènent jusqu' au tunnel naturel.

 Une fois franchi l' entrée, nous sommes obligés d' éclairer nos lampes torches ou nos lampes frontales.

 

 

 

 Chacun scrute le plafond et les parois de la galerie afin  d' y découvrir soit des dessins, soit des chauves-souris.

 La traversée n' est pas très longue, mais chacun doit éviter les nombreux trous en passant au ras des parois.

 

 

 

 Le bout du tunnel laisse apparaître les Gorges du Gardon

 Pour faciliter la descente, des escaliers ont été aménagés

 

 

 

 Le gardon entre rocher et sable semble inerte.

 Après s' être attardés quelques instants devant la petite chapelle Saint-Vérédème, nous arrivons enfin près du lit du Gardon.

 

 

 

 Sur les rochers blancs érodés par les eaux, chacun s' est trouvé un siège pour déjeuner. Le "lézardage" au soleil a été apprécié.

 Les eaux s' écoulent lentement en direction des ruines du moulin de la Baume et du barrage en grande partie détruit

 

 

 

 Après une heure de repos, nous repartons sur les rochers .

 Le sentier sillonne entre la falaise et le bord de l' eau.

 

 

 

 Parfois la rive gauche du Gardon s' élargit.

 Parfois nous passons sur une langue étroite. Un câble métallique nous a permis de franchir un passage délicat.

 

 

 

 Les Gorges du Gardon sont un enchantement.

 

 

 

 

 Après avoir traversé quelques zones en sous-bois, nous apercevons au loin les premières maisons, ainsi que le pont de Collias.

 Nous voici de retour sur l' aire de départ des kayaks. La beauté du paysage semble avoir estompé notre fatigue.

 

Cliquez sur ce bouton pour visionner et télécharger le tracé

 

ICI la trace sur Openrunner  

 

Retour au menu

 Rando précédente

Rando suivante