visionner et télécharger        la trace       

 

 

         carte IGN  multi-couches

Un Clic pour démarrer ou arrêter la Musique

 

Dénivelée = 350 m     Distance = 16,2 km

 Animateur : Jacques LUCAS

 

 Effectif   = 32

 

 

       Sur la ligne de départ, nos invités de Rognac et de Morières-lès-Avignon       semblent impatients d' en débattre.  

 Après avoir traversé la D33 sur le haut de l' allée des pins, nous passons prés du moulin Sourdon récemment rénové en belvédère   

 

 

 

     Nous voici partis en direction du vallon des Raymonds.

     

 

 

 

Nous faisons face à la Montagne des Cordes avec en arrière plan, la ville d' Arles.

     A notre droite se dresse l' Abbaye de Montmajour.

 

 

 

     En contre-bas, une sorte de muraille sort de la végétation.

  Il s' agit du Pont Aqueduc romain des Sumians datant du 1er siècle.   

 

 

 

     Nous poursuivons le cheminement de l' Aqueduc romain Nord et contournons un tronçon aérien construit en petits appareils.

     

 

 

 

     Le sentier frôle l' amorce d' une culée.

     Puis nous stationnons devant l' entrée d' une partie enterrée de l' Aqueduc.

 

 

 

     De récentes fouilles ont découvert de nouveau vestiges de l' Aqueduc romain.

     

 

 

 

Après avoir traversé la D33, nous la longeons sur quelques centaines de mètres.

     Nous retrouvons un tronçon aérien dégagé depuis peu.

 

 

 

    Nous atteignons le Vallon des Arcs, zone de rencontre de l' Aqueduc Nord et    de l' Aqueduc Sud.

     Nous suivons l' ouvrage et traversons la route de l' Aqueduc.

 

 

 

     Quelques belles arches sont encore debout.

     Nous sommes prêts à traverser la pierre percée.

 

 

 

  Devant nous apparaissent  les ruines de la meunerie romaine.

     Nous descendons la roche à forte déclivité.

 

 

 

     Puis nous suivons le PR qui traverse la route de l' Aqueduc.

     Le sentier pénètre dans la colline.

 

 

 

     Tout en traversant la garrigue, nous passons d' un vallon à l' autre.

     

 

 

 

   Dans un coin ombragé et vert, nous effectuons la pause repas.  

     Nous voila repartis au milieu des chênes kermès.

 

 

 

     Quelques passages entre les pins d' alep agrémentent le parcours.

     

 

 

 

 Nous arrivons au bassin de décantation tout près de l' entrée du terrain militaire.   

     Des fleurs jaunes très odorantes bordent le sentier.

 

 

 

     Nous débouchons devant le château de Montauban.

    En suivant le chemin emprunté jadis par Alphonse Daudet, nous découvrons    le moulin Tissot ou Avon que la municipalité de Fontvieille est entrain de        restaurer.

 

 

 

   Un peu plus loin, le moulin Ramet est presque caché par les pins d' alep.  

     Finalement nous atteignons le moulin Saint-Pierre ou Ribet.

 

 

 

     Sur le muret de la terrasse, chacun s' assoit comme pour retarder le temps.

     Il nous faut bien terminer cette randonnée car nous sommes déjà tout près     de nos véhicules.

                                                                                                                                

 

Cliquez sur les yeux pour obtenir la carte IGN multi-couches

Cliquez sur ce bouton pour visionner et télécharger la trace

 

ICI la trace sur Openrunner  

 

Retour à l' accueil

Rando précédente

 Rando suivante