Dimanche 1er Février 2009

 Le Vieux Vernègues (13)

Animateur : Jacques Lucas

 

Un Clic pour arrêter ou redémarrer la Musique

 

Dénivelée = 300  m     Distance = 15,5 km

 

 

 

 

 

 Sur la place de la mairie de Vernègues, nous nous apprêtons à démarrer notre rando, alors que Jean-Pierre semble danser la sardane.

 Nous sortons de Vernègues en prenant la route d' Alleins.

 

 

 

 A notre droite se dressent au loin, les vestiges du Vieux Vernègues.

  Nous arrivons devant la chapelle Saint-Jean située en bordure de la D16.       Cette dernière est une caractéristique du premier art roman provençal      (XIIe),  avec plan à nef unique, arc triomphal et abside en cul de four.

 

 

 

 Après avoir rebroussé chemin, nous remontons le GR6 en direction du Vieux Vernègues.

 Nous arrivons devant les première ruines de ce village qui fût détruit le 11 Juin 1909 par un tremblement de terre de magnitude 6,2.

 

 

 

 Des abris sous roches indiquent une occupation humaine du néolithique (5000 à 2000 avant J.C.) et de l' âge de fer (800 à 500 avant J.C.).

      Sur le sommet de la colline se dressent les vestiges d' un château du       8ème  siècle.

 

 

 

 Sur le parcours qui mène au plateau sommital, nous sommes doublés par des adeptes du VTT qui participent à une épreuve.

     Sur le plateau du "Grand Puech" à 394 m, un vieux moulin a été     reconverti en table d' orientation. De là nous pouvons voir au Nord la     vallée de la Durance et au Sud la montagne de la Sainte Victoire.

 

 

 

 Depuis le plateau du "Grand Puech" on aperçoit l' assise rocheuse du château.

   En descendant vers la vallée, nous devons à chaque instant surveiller  nos arrières car les cyclistes ne cessent  de surgir. La cohabitation se  passe malgré tout, plutôt bien.

 

 

 

 

 Sur une zone beaucoup plus plate et calme, nous suivons un large chemin.

 Nous passons au dessus du tunnel qui prolonge un magnifique ouvrage d' art. Le TGV passe à cet instant.

 

 

 

 Arrivés près de la chapelle Saint-Symphorien (édifiée à partir du XIIe siècle et agrandie en plusieurs étapes), nous nous arrêtons sur l' herbe verte, protégés par un petit mur de pierres.

  A proximité du village de Cazan, nous bifurquons en direction du  viaduc de Vernègues. Une pluie fine nous a fait mettre les capes.

 

 

 

 Nous passons sous ce pont-rail de 1210 mètres de long et 15 mètres de large. Le tablier est du type "multi-caissons" en béton précontraint.

       Nous longeons la clôture du "Pavillon de Victoire", belle propriété       privée.

 

 

 

 Nous faisons maintenant face au "Château Bas"construit vers 1442 et qui avait à l' origine un aspect semi fortifié avec 4 tours d' angle et un fossé qui en faisait le tour. Aujourd'hui cet édifice renferme une magnifique cave vinicole.

       Derrière le "Château bas" subsistent les ruines d' un temple dédié à       Diane qui date de 30 à 20 ans avant notre ère. Vestige corinthien       tétrastyle, il devait comporter 2 rangées de colonnes.

 

 

 

 Accolée au mur oriental du temple, une chapelle dédiée à Saint-Cézaire a été consacrée en 1054 par l' archevêque d' Arles. Elle comporte une nef unique voûtée en plein cintre et se termine à l' Est par une abside couverte d' un cul de four.

       Nous nous éloignons maintenant du viaduc de Vernègues et des       vignobles de "Château Bas".

 

 

 

 Nous suivons le chemin de l' oratoire en direction de Vernègues.

     En cette fin de parcours, la montée vers le village nous paraît assez     dure.

 

 

 

 Dès l' apparition des premières maisons, nous sommes attirés par deux panneaux plutôt spéciaux.

     Nous traversons le village d' Est en Ouest alors que la pluie s' est     arrêtée de tomber. Ce dernier construit en contre bas du Vieux     Vernègues dans le quartier du Jas, a été inauguré le 17 Mai 1914.

 

 

 

  Le Clocher de "Notre Dame de Lourdes" est en vue. Construit en 1911,       ce monument d' architecture modeste abrite une superbe fresque      intitulée "Hymne à la création" réalisée par Peter Erkel en 2000.

  Nous retrouvons nos véhicules près d' une fontaine qui ne manque pas  de charme.

 

Retour au menu

 Rando précédente

Rando suivante