Lundi 25 Avril 2011

Les calanques de Sormiou et Morgiou (13)

 

Un Clic pour arrêter ou redémarrer la Musique

 

Animateur : Jacques LUCAS

 

Dénivelée =  665 m     Distance = 11,5 km

 

 

 

 

 

  Il est 10h Marseille s' éveille...............et nous ouvrons nos coffres  sur le parking situé route de Sormiou, à proximité de la station  d'épuration.

    En ce lundi de Pâques, nous sommes 25 à remonter le chemin de    Sormiou.

 

 

 

 Nous sommes déjà en pleine nature sur une route qui n' en finit pas de grimper.

      Nous voici enfin arrivés au col de Sormiou, distinguant derrière      nous, la ville de Marseille.

 

 

      A peine avons nous franchi le sommet du col, que nous sommes déjà séduits par le tableau qui nous fait face. Nous surplombons       la calanque de Sormiou..

 

 

 

 

 Nous prenons à droite un sentier non balisé qui nous dirige sur la crête de Sormiou.

 

 

 

 

 Nous arrivons en face l' île de Riou (la plus grande) puis de gauche à droite l' enclume, le Petit Congloué et la plane.

 A notre droite se trouvent également les îles de Jarre et de Jarron.

 

 

 

 Nous faisons demi-tour pour rejoindre le sentier balisé qui descend tout droit vers le village de Sormiou, tout en coupant quelques lacets de la route goudronnée.

 Nous nous engageons sur le côté gauche de la calanque en nous élevant légèrement au dessus des dernières habitations du village que viennent lécher les vagues du bord de mer.

 

 

 

 

 En nous éloignant de Sormiou, nous passons devant un joli petit port.

 

 

 

 

 La troupe est encore fraîche et le pas bien assuré.

   Mais les événements se compliquent un peu car la rampe dépasse   les 35%.

 

 

 Il est vrai que l' effort est largement récompensé par la vue qui s' offre à nous au fur et à mesure de notre ascension.

 

 

 

 

 Le sentier très caillouteux demande une vigilance extrême car les pierres se dérobent parfois sous nos pieds.

 

 

 

 

 Alain et Antoine assurent un passage un peu délicat.

 Le sentier nous dirige sur la crête de Morgiou.

 

 

 

 Derrière la crête de Sormiou nous revoyons l' île de Riou ainsi que toutes les petites îles qui l' entourent.

             La vue panoramique ne cesse d' emplir nos yeux d' images             merveilleuses.

 

 

 

 Nous jetons un dernier regard sur le Cap Redon et sur le Bec de Sormiou, avant de plonger sur le versant Nord-Est de la Crête de Morgiou.

 

 

 

 

 Le sentier très caillouteux serpente entre les chênes kermès.

 Nous pouvons déjà entrevoir le village de Morgiou.

 

 

 Un nouveau paysage s' offre à nous avec pour toile de fond, la calanque de Morgiou.

 

 

 

 

 Au fil de la descente notre colonne s' étire de plus en plus.

 Une trouée dans la roche calcaire ressemble à la Corse.

 

 

 

 Le sentier débouche sur une petite route goudronnée.

 Nous traversons le village de Morgiou.

 

 

 

 Puis chacun choisit son bloc de digue pour passer 1 h. au soleil.

    Entre deux barques marseillaises, nous pouvons voir les cabanons    et maisons du village.

 

 

 

 L' heure de repos est terminée.

 Sans aucune transition, nous commençons à escalader la roche.

 

 

 Il est vrai que notre effort n' est pas vain car la palette de couleurs qui attire notre regard, nous offre une image paradisiaque.

 

 

 

 

 De notre point de vue nous pouvons également admirer les falaises du Devenson ainsi que la calanque de l' oeil de verre.

 Le sentier devient relativement horizontal..........

 

 

 

 .......mais pas pour longtemps !

 Sur le Cap Morgiou, les vestiges d' anciennes fortifications nous indiquent qu' à ce point stratégique étaient placées des batteries défensives lors de la dernière guerre mondiale.

 

 

 

 Cette fois-ci nous sommes dans le "dur" avec une rampe à 40%.

 

 

 

 

      Lors de quelques petits arrêts, nous essayons d' enregistrer des      images qui nous font déjà rêver.

 Plus que quelques efforts pour arriver sur la crête de Morgiou.

 

 

 

 Vue d' en haut, la calanque de Morgiou vaut vraiment le "coup d' oeil".

 

 

 

 

 Au premier pin rencontré, la majorité d' entre nous ne peut résister à l' attirance de l' ombre salvatrice. Il est vrai que certaines jambes sont un peu lourdes.

Pendant ce temps certains contemplent  le Cancéou côté Ouest,

 

 

 

         Puis s' intéressent côté Est à la calanque de Sugiton avec son        "Torpilleur".

 Nous repartons finalement côté Nord-Ouest, sur la crête de Morgiou.

 

 

 

 L' entrée de la calanque de Morgiou ainsi que le grand large, sont encore visibles pendant un long moment.

 

 

 

 

 Sur le sentier étroit, nous adoptons la formation en file indienne.

 Ce grand cairn nous indique la position du "carrefour".

 

 

 

 Quelques passages sur la crête sont délicats à franchir, puis le sentier s' élargit comme pour nous laisser souffler un peu.

 

 

 

 

      Pour arriver au col des Baumettes, nous avons encore à franchir     quelques raidillons.

          Puis nous tombons sur le chemin forestier qui nous dirige vers          le col de Sormiou.

 

 

 

    Nous sommes assez hauts pour pouvoir contempler Marseille et la    Bonne Mère.

 Sur le chemin carrossable, chacun récupère des efforts fournis.

 

 

 

 Tout en marchant, nous pouvons à nouveau admirer la calanque de Sormiou.

 Nous arrivons au col de Sormiou.

 

 

 

 Il ne nous reste plus qu' à descendre sur un petit kilomètre, la route qui se dirige vers Marseille.

              Nous retrouvons nos véhicules et chacun se sent heureux     d' avoir passé une journée qui restera dans les annales du CAPF.

 

 

 

Cliquez sur ce bouton pour visionner et télécharger le tracé

 

ICI la trace sur Openrunner  

 

Retour au menu

 Rando précédente

Rando suivante